Ruse de Russe

Deux vieillards à la terrasse du café du commerce. Les feuilles des platanes frissonnent sous un petit vent d’autan :

- Putain Marcel, il est fort le type.

- Tu peux le dire Jeannot, même les Ricains ont plié.

- Moi je te dis qu’il va en faire souffrir quelques-uns.

-Tu ne reprendrais pas un petit pastis Marcel ?

- C’est pas de refus Jeannot, pour la route.

- Y a pas un seul pays capable de le calmer, le roi du monde je te dis ce type.

- Ils ont peur de lui tous autant qu’ils sont.

- Tu m’étonnes, un génie ce mec, et il en a dans la tronche.

- Moi, ce qui me déglingue c’est le silence du président, il l’a laissé faire ce qu’il voulait.

- T’as bien raison Jeannot, maintenant on est très mal.

- Il y est allé un peu fort, la France est foutue.

Bien loin des conflits mondiaux, Marcel et Jeannot devisaient sur l’avenir de l’équipe de France de rugby à XV, du président de la FFR (fédération française de rugby) et de son demi de mêlé. Antoine, une autre dimension que Vladimir.

Copyright ©. Tous droits réservés.

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.