Balles Perdues à Moliets - Extrait.

A 07H00, une Clio bleu déboula dans la cour de la brigade de Mâa. D’un magnifique coup de frein à main elle vint se positionner dans un fabuleux nuage de poussière, pile poil entre la Peugeot 308 du commandant de brigade et le Trafic. 

- T’as vu ça Morgan comment je la drive cette bête de course ! Fangio qu’on m’appelait dans ma jeunesse. Talon pointe, double débrayage, demi tour contact, je pilote moi môssieu, je pilote, je ne conduis pas.

- Jésus Maria ! Marcel, tu es pénible, le matériel coûte cher, tu pourrais en prendre soin, tu n’es pas sur un circuit. C’est la troisième bagnole que tu mets en croix ce mois-ci. Tu vas finir par contrarier l’adjudant Bielledacier du service auto et c’est encore moi qui vais prendre la foudre.

- Je vois bien que tu n’apprécies pas mon style de conduite, les véhicules j’en prends soin, simplement je conduis sportivement, n’oublie pas que j’ai suivi le stage de pilotage quand j’étais au peloton motorisé. De toute manière à la BR on récupère toutes les charrettes en fin de vie, nous sommes les soins palliatifs du service auto mon pauvre Morgan. Et c’est vrai que parfois je le reconnais volontiers, j’estime qu’un petit coup d’euthanasie sur des engins en souffrance ne peut que servir la gendarmerie, et la BR en particulier.

Copyright ©. Tous droits réservés.

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.