Ca flingue sur la Grande Boucle - Extrait.

Lucio semblait fataliste, si le milieu cycliste lui avait apporté beaucoup de bonheur, il l’avait aussi parfois blessé profondément, le rendant méfiant. Il assurait les reportages du Tour pour La Gazzetta dello Sport depuis plus de quarante ans, un fameux journaliste sportif de la vieille garde. Derrière sa machine à écrire d’un autre âge, une Olivetti lettera 32, couleur vert d’eau, presque un objet de musée, il rayonnait, tout bonnement heureux. Ses gros doigts boudinés couraient avec une habileté insoupçonnable à la vitesse de la lumière sur les touches usées de sa complice, exécutaient un ballet harmonieux, jouaient la partition d’une musique qui le ravissait.

La salle de presse ? Quelle salle de presse ? Aucun espace, étouffant cet endroit et en plus on ne pouvait même pas fumer. Lui, avec son cigare il rédigeait deux fois plus vite que sans, s’il ne fumait pas il galérait. Il tapait son billet, le faxait dans la foulée au journal, prêt à être imprimé, pas une virgule à changer, du boulot de professionnel, de l’orfèvrerie journalistique, comme on ne savait plus en faire. Du temps où, accoudé au comptoir devant un demi ballon de vin rouge il devisait avec Antoine, le Grand Antoine, Lucio armé de sa machine à écrire à la pointe du progrès représentait le journalisme de demain. Il brocardait Blondin modestement équipé de son légendaire carnet et son crayon à papier. C’était un avant-gardiste, un avant-gardiste qui pouvait fumer son cigare et boire un coup de beaujolais dans la salle de presse avec Antoine et les amis, le bonheur dans toute sa splendeur. Il ne fallait pas lui parler de la communication phénoménale d’aujourd’hui, en cela vous auriez pu l’offusquer. Je vous l’aurais déconseillé, il n’était pas manchot Lucio avec ses cent vingt kilos et son mètre quatre-vingts. L’offusquer ça ne faisait aucun doute, mais imaginez qu’il se fâche, alors là il ne répondait plus de rien, attention danger !

.

Copyright ©. Tous droits réservés.

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.